Il y a eu beaucoup de vent et la température a été fraîche sur la 2e étape du Omloop Van Borsele longue de 72km (3x24km). «C’est parti très vite avec le vent favorable et le risque de bordures qui rendait très nerveux le peloton, indique Julien Guiborel, entraîneur national des juniors dames à la Fédération Française de Cyclisme. Maelle Grossetête, malade, s’est faite lâcher dès le départ et a dû renoncer après le 1er tour, sans force.

Après 5km de course, une chute intervient dans les premières places du peloton, entraînant à terre Clara qui s’est blessée à l’épaule. La route était étroite à cet endroit et le vent venant de côté, ce fait de course a provoqué beaucoup de cassures dont une 1ère bordure de 25 concurrentes. Malheureusement pour l’équipe, seule Juliette Labous était représentée à l’avant. Au prix d’un bel effort, Clara a réussi à rentrer sur le peloton principal où elle retrouva le reste de l’équipe, Lucie, Marie et Typhaine ».

 A l’avant, la leader de la course était présente, entourée de plusieurs équipières. L’équipe de Scandinavie, bien représentée, était la plus active avec plusieurs attaques dont une échappée solitaire dans le 2e tour.

Juliette se replaçait dans le groupe régulièrement pour se protéger dans les endroits délicats du parcours, avec du vent de côté. Dans le final, de nouveau une scandinave et une hollandaise s’échappent. Même si l’écart avec le groupe ne dépassa pas les 15 secondes, elles réussirent à se disputer la victoire (Van Wijnen devant Andersen), le groupe terminant sur leurs talons. « Juliette, indique encore Julien Guiborel, lance le sprint trop tôt pour la 3e place et se fait ensuite déborder. Clara termine 2e du sprint du peloton. Juliette a fait quelques erreurs d’efforts superflus ou d’attention dans le final ce qui ne lui a pas permis d’aller chercher un meilleur résultat. Le fait de se retrouver isolée à l’avant n’a pas rendu sa tâche facile. Mais l’essentiel est toutefois conservé avant la dernière étape demain avec sa 2e place au général. Elle a même repris une seconde sur une bonification (22sec de la leader). L’objectif sera donc de tenter de faire basculer la course en sa faveur pour le général et de jouer la victoire d’étape ».

 

 

 

Hervé Bombrun