Chaud et froid ! C’est ce qu’ont soufflé les sociétaires de l’équipe de France juniors dames engagées sur la Healthy Agieng Tour – manche de la Coupe des Nations UCI- à l’occasion d’une deuxième étape typique des Pays-Bas. « Une course de flahutes, souligne Julien Guiborel, entraîneur national des juniors dames à la FFC, avec de petites routes empruntées, beaucoup de vent et une arrivée scabreuse au sein d’un village. » Les concurrentes avaient à accomplir quatre tours de dix-neuf kilomètres au total.

« Les filles n’étaient très bien placées, indique encore Julien Guiborel, car la majorité des filles étaient en place trente minutes avant le départ, ce qui a permis à certaines de remonter lors du départ fictif. Il y a des bordures d’entrée. Marion était bien placé, pareil pour Victoire ce qui leur a permis de se glisser au sein du groupe de vingt-cinq concurrentes qui s’est formé à l’occasion du premier passage. Jade présente à un moment dans ce premier groupe s’est ensuite retrouvée reléguée dans le 2e, et Maëva dans le 3e. »

Puis le froid, vient souffler sur l’équipe de France à l’amorce du 3e passage. « Une concurrente chute, rapporte Julien Guiborel, et Victoire ne peut l’éviter. Victoire a terminé au courage, et a passé des examens médicaux à Groningen (coude ouvert et radio de ce même membre). « Marion a été vigilante jusqu’au bout, elle est restée bien placée, fort heureusement car cela a de nouveau borduré dans les huit derniers kilomètres. L’échappée s’est scindée en plusieurs morceaux. Elle se classe 7e au sprint. C’est une belle performance sur ce type de course si spécifique, et elle occupe la 8e place au classement général provisoire. L’objectif sera d’améliorer si possible cette position, et d’aller chercher un succès d’étape ».

 

 

Hervé Bombrun