france1_1

Équipe de France Dames Juniors

« L’incident mécanique qu’a connu Juliette ne pouvait pas tomber au pire moment », souffle Julien Guiborel, entraîneur national des juniors dames à la Fédération Française de Cyclisme.

 

« Quelle malchance pour Juliette, Pauline était aussi protégée en vue d’une arrivée au sprint, elle arrive à faire un top 5, c’est bien, il lui a manqué les jambes pour aller gagner et faire un podium.

 

L’Équipe a respecté les consignes du départ, avec l’attaque de Dorine. C’est ce qui était prévu, cela a écrémé le peloton et puis les filles ont été offensives, dommage quand dans le dernier tour elles se soient faits un peu endormir par les Italiennes qui ont roulé en tête. Le regret se situe peut-être là dans le fait de ne pas avoir mis un peu plus la pression sur le final de la course afin d’anticiper avant la dernière bosse ».

 

Une chose est certaine l’esprit d’équipe a brillé au sein de ce groupe, car à l’arrivée Muzik et Clouard sont allées consoler Labous en pleurs, Abgrall s’est sacrifiée dans le final pour cette dernière afin de la ramener au sein du peloton suite à son incident mécanique ! Un beau collectif qui aurait mérité mieux…

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon