L’étape reine de la Course de la Paix, manche de la Coupe des Nations juniors UCI 2016, a été fatale à Alexys Brunel, leader de cette épreuve depuis le chrono individuel, hier matin.

 

« L’étape était difficile comme toutes les années, indique à France Cyclisme, Julien Thollet, entraîneur national des juniors à la Fédération Française de Cyclisme. Il y avait deux ascensions à négocier, et Alexys n’a pas été en mesure de suivre les meilleurs. C’est une véritable déception pour tout le groupe. On pouvait espérer voir un coureur Français inscrire son nom au palmarès de cette épreuve, mais ce ne sera pas sur cette édition 2016. L’équipe a bien fonctionné aujourd’hui mais il fallait des jambes de feu qu’Alexys ne possédaient pas aujourd’hui. La catégorie juniors, et la Coupe des Nations sont une belle école de formation vers l’accession au cyclisme de haut-niveau et depuis trois jours les coureurs qui sont au sein de l’Équipe de France, sur cette manche de la Coupe des Nations, ont beaucoup appris ».

 

 

Hervé Bombrun