Julien Thollet est revenu du Tour du pays de Vaud avec deux succès d’étape ramenés par deux juniors première année, Hugo Page et Alex Baudin. Un bon bilan « global » donc, pour un groupe qui a néanmoins « soufflé le froid et chaud en Suisse ». Explications. « Nous sommes passés par toutes les émotions durant les quatre jours, explique l’entraîneur national des juniors au sein de la DTN de la Fédération Française de Cyclisme. Hugo Toumire malade n’a pas pu donner la pleine mesure de ses moyens. Le premier jour avec un chrono par équipes a été bon et marqué d’une 8eplace, et le lendemain c’était bien aussi, avec deux coureurs qui ont été dans l’échappée qui a animé l’étape. Ils finissent quatrième et cinquième. On sentait que la gagne était possible ». Présage vérifié. « Le samedi matin Hugo Page gagne, exprime avec joie Julien Thollet. Hugo a retenu les leçons de la veille en appliquant les consignes qui lui avaient été données. Il remporte une superbe victoire à l’issue d’un sprint massif mais qui, malgré tout, était compliqué, avec une arrivée en bosse. Les cinq derniers kilomètres étaient d’ailleurs très tortueux. Il fallait être patient, placé pour pouvoir jouer la gagne, ce qu’il a su faire ». Cette étape de joie tricolore qui a été également marqué, malheureusement, par une chute massive. « 80 coureurs sont allés à terre, et nous avons, nous équipe de France, essuyé beaucoup de dégât matériel. En plus, cinq de nos coureurs de l’équipe de France. Et deux d’entre eux ont été éliminés, Hugo Toumire et Nicolas Silliau ». Premier coup de chaud et froid. Est venu ensuite, l’étape du contre-la-montre. « Nous avons été difficulté, note Julien Thollet, mais nous continuons à bosser ce domaine. On cherche des solutions afin de nous améliorer dans ce secteur de la course. »

Restait le dimanche, le final de cette manche de la Coupe des Nations UCI Helvète, ultime levée qui a été marquée par une volonté offensive farouche de la part des tricolores. « Corentin Lesage a été dans l’échappée, et au final, cette ultime étape est remportée par Alex Baudin. Il gagne un sprint massif, mais si on regarde le classement au-delà de la 10eplace, il y a des cassures. C’était aussi un sprint en bosse. Alex incarne la belle surprise de cette épreuve au sein de l’équipe de France, je l’avais repéré depuis le début de saison, et là, il a réalisé une très belle performance, au sein de cette équipe très jeune qui comportait en son sein quatre 1èreannée, dont deux ont remporté une étape. Je tiens encore une fois à remercier mon staff qui a effectué un super boulot durant quatre jours. » Mais le froid c’est cette chute qui a éliminé d’un bon classement général de Valentin Paret-Peintre. « Malheureusement hier lors de l’ultime étape a chuté fort dans une descente. Il est tombé seul, mais néanmoins, a tenu terminer l’étape avec des plaies importantes. Il va bien, et est rentré chez lui le dimanche soir. Il aurait dû terminer 13ede cette épreuve sans cette chute. C’est ce que l’on peut retenir pour lui ».

 

Hervé Bombrun