Épreuve par étapes disputée en République Tchèque, le Gracia Orlova a mis en évidence un beau collectif équipe de France femmes, avec la belle confirmation de Léna Gérault et la révélation au niveau international de Morgane Coston

 

Contre-la-montre, 1èredemi-étape du samedi

Disputé sur une voie d’autouroute, en aller-retour, « ce n’était pas forcément pas favorable pour les filles de l’équipe de France qui étaient puncheuses-grimpeuses, explique Julien Guiborel, entraîneur national des juniors et Espoirs femmes à la FFC, mais Léna Gérault a bien limité la casse, elle a fait cette étape sur ses qualités physiques, et elle s’est replacée au général. Pareil pour Morgane Coston qui a limité, elle aussi, la casse par rapport aux grosses rouleuses ».

 

Etape en ligne, après-midi

« Il y a eu une grande lutte entre les leaders de la course, et aucun bon de sortie n’était accordé. Les filles de l’équipe de France ont pourtant bien essayé, en l’occurrence, Victorie Guilman, mais tout s’est joué dans la montée finale, une bosse irrégulière, et nos filles ont attaqué un peu trop tôt. Elles ont un peu impatientes, mais elles ne finissent pas trop mal. Victorie se classent 9e, et Morgane est 10e. Elles ont gagné encore grappillé des places au général »

 

Dernière étape

« Un circuit de douze kilomètres avec des passages de routes larges à étroites, avec des petites bosses, un circuit de placement où il fallait avoir la bonne place au sein du peloton. Morgane Coston a fait beaucoup d’effort sur cette étape, mais se classe néanmoins douzième au classement général. Léna s’est encore mise en évidence, et s’est retrouvée devant sur cette étape. Elle faisait un peu trop devant, mais elle se classe malgré tout 5ede l’étape, et elle se classe 10edu classement général, ce qui est bien car il y avait du niveau sur cette épreuve Tchèque, avec des concurrentes de très beau calibre. Certaines Espoirs ont parfaitement jouer leur rôle d’équipière, et bonne prestation de Léna qui confirme que sur la route elle peut prétendre à un très bon niveau. Morgane Coston c’est pareil, très belles qualités elle aussi de grimpeuse. C’est en tout cas encourageant pour la suite, si elles travaillent le placement, la technique et l’aspect stratégie ».

 

 

Hervé Bombrun