L’Équipe de France Espoirs a signé de grands débuts internationaux 2015, avec ce doublé obtenu sur les routes de la 1ère étape du triptyque des Monts et Châteaux, en Belgique. « On avait dit on part tranquille, explique à France Cyclisme, Pierre-Yves Chatelon, entraîneur des moins de 23 à la Fédération Française de Cyclisme, mais le « père » Fournier c’est dur de le faire tenir tranquille, surtout quand il marche de la sorte. C’est en tout cas un gros, gros moteur. »

Et sa grosse cylindrée, le Normand l’a mise en exergue durant toute la journée. « Il a fait pratiquement cent bornes devant, poursuit « PYC », un coup de dix ensuite sort, et lui dans la foulée fait un solo durant trente devant le paquet. Il va chercher deux bonifs de trois secondes, et deux tours après il est repris. Il ressort en compagnie de Nans Peters et Lilian Calmejane. Nans fait lui aussi une bonif, et à vingt trois bornes du but, c’est regroupement général. » Fin des hostilités ? Non. « Nans alors relance, et Marc le suit, avec Nico Denz. L’écart oscillait alors entre trente et quarante secondes. C’était les Lotto-Soudal qui roulaient, à cinq bornes de l’arrivée Nico Denz lâche. Les deux français finissent l’étape à deux, et Marc gagne au sprint. Il a fait une journée pleine puisque ce soir il possède tous les maillots de leader …. »

 

 

 

 

Hervé Bombrun