Belle journée à bordure avec beaucoup de vent sur cette édition 2017 du ZLM Tour, « les toutes premières se sont formées très tôt, au bout de 15-20 km de course, indique Pierre-Yves Chatelon, entraîneur national des Espoirs à la FFC. On avait dedans Jérémy Lecroq, Maxime Moncassin c’est le coup qui va au bout. On avait deux autres coureurs dans la deuxième, qui est finalement rentrée sur la 1ère, mais malheureusement l’un des nôtres n’y était plus. Mais nous étions tout de même représentés par trois coureurs devant ».

Le groupe de tête a cassé de nouveau au fil des kilomètres sur des attaques des coureurs Danois, « au final, quinze coureurs allaient se disputer la victoire au sprint, mais à un kilomètre cinq de l’arrivée, un norvégien chute, deux anglais en profitent et attaquent. Ils prennent une centaine de mètres d’avance. Maxence Moncassin a tenté de boucher le trou, et comme les Français ont lancé de loin, Jérémy vient se faire sauter par le Belge Philipsen. On conserve la tête de la Coupe des Nations UCI Espoirs, mais on aurait encore préféré une fois de plus gagner la course. »

 

Hervé Bombrun