Quelle course encore de la part des Espoirs tricolores, et sur l’une des plus belles classiques du calendrier : le Tour des Flandres ! 2e manche de la Coupe des Nations UCI, cette épreuve disputée une semaine après celle des pros a été tout aussi forte en mouvements de course, et offensives. L’équipe de France des moins de 23 ns dirigée par Pierre-Yves Chatelon en est à l’origine, Alexys Brunel notamment qui a fait la course devant dans le final. Le Nordiste est un homme de classiques, il l’a prouvé l’an passé en s’adjugeant Gand-Wevelgem juniors, et cette année, dès son entrée chez les Espoirs, il n’hésite pas à jouer la carte de l’offensive.

Champion d’Europe juniors du contre-la-montre, le sociétaire d’Étupes a été à l’attaque dans le final en compagnie du vainqueur Irlandais, Edward Dunbar. « Une machine que l’on connaît bien, signifie Pierre-Yves Chatelon, qui marche au niveau international dans les chronos individuels. Ils avaient cinquante secondes d’avance avec Alexys à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée. Alexys est lâché, car il manque encore un peu de caisse et de volume, mais il a réalisé un très beau Tour des Flandres, tout comme toute l’équipe sur le plan collectif ». Explications. « La course a été très intéressante avec le retour de l’enchaînement Vieux Quaremont, Paterberg. Au pied du Vieux Quaremont Benoît Cosnefroy a connu un souci mécanique, il a essayé de tirer ses dernières cartouches pour rentrer sur le coureur échappé. En vain. Et puis ensuite avec Alexys Brunel, ils ont emmené le sprint à Jérémy Lecroq qui se classe 3e. On prend le leadership de la Coupe des Nations UCI, mais j’aurai préféré gagner cette classique. On a fait 3e l’an passé avec Corentin Ermenault, 4e et avec Nans Peters, 5e avec Franck Bonnamour les années précédentes. On tourne vraiment autour et cela finira bien par payer un jour. Je suis vraiment satisfait de nos coureurs qui ont livré une vraie course collective. Le groupe évolue bien avec des coureurs différents qui le composent d’une épreuve sur l’autre, mais la belle dynamique instaurée depuis le début de saison reste la même. L’équipe est performante ».

 

 

Hervé Bombrun