Changement de décor pour la deuxième étape de l’Energiewacht Tour au Pays-Bas, épreuve internationale à laquelle participe l’équipe de France juniors dames de Julien Guiborel, avec au menu du jour un chrono par équipes, exercice spécifique qui réclame cohésion, esprit de groupe et qui est toujours redouté les coureurs. «Les font 4e de ce chrono par équipes qui était la deuxième étape de cette épreuve, indique l’entraîneur national des juniors dames à la FFC, Julien Guiborel. Elles terminent à 29 sec des premières, une équipe mixte hollandaise, et surtout à seulement onze secondes du podium. C’est donc une 
belle prestation des quatre filles de l’équipe de France d’autant plus que c’était leur seule expérience dans cet exercice. Et de surcroit elles n’ont réalisé qu’un seul entraînement en commun, mardi à Saint-Quentin-en-Yvelines, en « transit » après la coupe de France dames « Drag Bicycles » de la ville de Mont Pujols. 
Elles ont su appliquer les conseils pour rester homogènes, en gardant une vitesse linéaire, sans à-coups, et en variant plutôt la durée des relais. Mis à part une ou deux erreurs sur des relais ou dans des virages, c’est un contre la montre très fluide et propre qu’elles ont réalisé. »

Au classement général provisoire Cécilia Le Bris est 12ème, Pauline Clouard 13ème et Pauline Valognes 14ème. La France, elle, occupe le quatrième rang au classement par équipes.

 

 

 

 

 

Hervé Bombrun