L’équipe de France dames dispute actuellement le Tour of Chongming, en Chine. Dirigée par Julien Guiborel, le groupe tricolore, qui nous livre le résumé de la première étape courue avant-hier.« Sur cette course de 107km, explique-t-il à France Cyclisme, le soleil et la chaleur étaient de la partie. Il y avait du vent, mais les routes caractéristiques du coin, tout le long bordées d’arbres sur plusieurs rangées parfois, ne permettaient pas de faire des bordures. L’équipe a effectué une bonne course d’équipe en emmenant Fiona Dutriaux et Elise Delzenne sur les sprints bonifications et à l’arrivée. Malheureusement, elles n’ont pas été récompensées en terminant entre 4 et 6e sur les sprints intermédiaires, les trois premières places attribuant des secondes de bonification.

Dans le sprint final, Fiona Dutriaux, qui avait choisi le côté abrité du vent, s’est fait enfermer (18e). Alors qu’Elise Delzenne termine 12e en essayant de sprinter côté vent. Wild gagne l’étape devant Olds et Bronzini. La communication est bonne entre les filles et les automatismes commencent à se mettre en place pour remonter les sprinteuses », ajoute Julien Guiborel, qui précise. « Il reste quelques réglages à faire au niveau du placement et avoir un peu plus de réussite pour prendre des bonifications et faire un meilleur résultat. » Ce qui a été le cas comme le souligne Julien Guiborel. « La deuxième étape a été courue à faible allure ( trente sept km/h) sous la chaleur humide (plus de trente degrés).
 Rien à signaler avant le 1er sprint intermédiaire trente quatre kilomètres où Elise prend la 3e place. (1sec de bonification).
Ensuite, quatre concurrentes asiatiques partent en échappée avant le deuxième sprint intermédiaire, prenant plusieurs précieuses secondes de bonification. 
Les équipes de la leader de la course et des sprinteuses comblent ensuite l’écart en vue de l’arrivée. Iris Sachet prend une bonne 14e place. 
la leader Kirsten Wild conforte son maillot de leader en remportant une nouvelle fois l’étape. 
Roxane Fournier (Poitou-Charentes Futuroscope 86) prend une belle deuxième place et remonte à la quatrième place au classement général. 
Elise Delzenne est, elle, désormais huitième du classement général grâce à sa seconde de bonification. A signaler un bon travail d’équipe une nouvelle fois sur cette étape mais un placement encore difficile au moment du sprint final ».

 

 

 

Hervé Bombrun