Huit coureurs se sont disputés sur la 1ère étape de la course de la Paix juniors 2018, manche de la Coupe des Nations UCI juniors. « Le coup s’est fait en costaud sur le sommet du dernier grimpeur à vingt-cinq kilomètres de l’arrivée, et aucun de nos coureurs n’est parvenu à prendre cette échappée. Il y avait beaucoup de vent, et ce grimpeur était exposé, et je pense qu’il y a eu un petit défaut de placement de nos coureurs », explique Julien Thollet, entraîneur national des juniors à la Fédération Française de Cyclisme.

 

Alois Charrin qui « était bien physiquement, est parvenu à sortir en compagnie de quatre coureurs, et il arrive de manière intercalée entre les huit qui se sont disputés la gagne et le peloton », ajoute encore Julien Thollet. « Il se classe entre la 9eet la 10eplace, et il termine à une minute des premiers. Tous nos autres coureurs sont restés au cœur du peloton hormis notre sprinter Samuel Thibaut qui a eu quelque mal à passer les difficultés. Rien n’est catastrophique, mais il va falloir se remobiliser pour être là quand la décision va se faire les prochains jours ». Demain deux étapes au menu : contre-la-montre le matin « on peut viser un top 10 avec nos coureurs », et l’après-midi sera une épreuve en ligne à disputer.

 

Hervé Bombrun