La 1ère étape de montagne du Tour de l’Avenir a été remportée par le Colombien Bernal. Victor Lafay se classe 16e, il est ce soir 15e du journal. Aurélien Paret-Peintre est 20e de cette première étape Alpestre, et 19e au général. « Nos coureurs étaient au pied de la dernière ascension avec les costauds, indique à France Cyclisme, Pierre-Yves Chatelon, entraîneur national des Espoirs à la FFC. Cela s’est fait à la pédale, et nos gars n’ont pas été avec les plus costauds. Cela les remets à leur niveau, même s cette année Victor Lafay avait pu batailler avec les meilleurs en République Tchèque, mais il y avait là-bas moins de costauds que sur le Tour de l’Avenir. Aurélien lui du fait de ses blessures n’avait pas être étalonné sur des courses Espoirs avant cette épreuve. Nos gars ont été à leur niveau aujourd’hui. Il y a une petite déception car on espère toujours mieux, on avait plus d’ambition que cela. Mais la course et les Colombiens ont parlé. Les Colombiens ont roulé comme les « Sky », ils ont lancé à bloc Bernal au pied de la dernière bosse qui n’avait pas besoin de cela. Bernal c’est la classe au-dessus, même des coureurs comme Sivakov n’est pas passé non plus.

 

 

Hervé Bombrun