La chasse aux bonifs a un peu bloqué le final de la Omloop Van Borsele. « Les seules concurrentes à avoir essayé de faire sauter ce cadenas posé sur l’épreuve se sont les représentantes de l’équipe de France, souligne Julien Guiborel, entraîneur national des juniors dames à la FFC. Les filles ont tout tenté mais leurs offensives n’ont pas été couronnées de succès, en plus c’est difficile de faire la différence avec les braquets limités ». La France en plus a connu une belle frayeur en début de course avec une crevaison de Marie Le Net. « Elle a été reléguée derrière le deuxième peloton, car juste avant une chute avait disloqué le paquet, mais elle est parvenue au prix d’une belle poursuite à retrouver sa place dans le 1er peloton ».

Sur le 1er sprint bonification, Clara fait troisième. « Après les filles ont tenté de durcir la course, d’attaquer. Elles ont fait une superbe course que ce soit Valentine, Marceline, Evita, ou Dorine ». Le sprint était donc inévitable. « Clara se classe 4e, Dorine 7e et Marie 11e. Evita a essayé de lancer Clara qui était dans la roue d’une Danoise, se fait un peu enfermer par les Britanniques. La victoire se joue aux bonifications. » Un jeu des bonifs que les tricolores ont essayé de contrecarrer, en vain malheureusement… L’équipe de France remporte le classement par équipes sur cette épreuve, Cla Copponi est 8e du général individuel, Marie Le Net 10e et 4e juniors première année. « L’équipe a eu un très bon comportement aujourd’hui, conclut Julien. Il n’y a que la France qui a fait la course à fond, a été offensive. Il n’y a pas de regrets, et cette attitude ne peut être que bénéfique pour la suite ».

 

Hervé Bombrun