Plat comme la main, et balayé par le vent !

 

Voici par le menu ce qu’a été les 1ers Jeux Européens contre-la-montre courus aujourd’hui à Bakou, en Azerbaïdjan. « Le vent soufflait de trois quarts face dans un sens, et de trois quarts dos dans l’autre, indique à France Cyclisme, Pierre-Yves Chatelon.

 

C’était une affaire de spécialistes, de gros rouleurs et ils ont terminé devant. Maxime, même si il espérait un peu mieux est à sa place sur un parcours de ce type avec si peu de relief et de relances, Anthony lui était dans un jour et cela ne pardonne pas.  Alexis Gougeard avait les fesses en compote au bord d’une heure à tenir la position de chrono.C’est pas mal un top 15 pour Maxime, et on voit qu’il a progressé dans le domaine du contre-la-montre. »

 

La chaleur est aussi un facteur à prendre en compte à Bakou. « C’est un temps chaud et sec, explique encore Pierre-Yves Chatelon. Le vent soufflait du bord de mer, une chose est certaine aussi, l’organisation ici est parfaite ».

 

Hervé Bombrun