Revenu en direct ligne du Canada, Athony Roux a pris ses quartiers ce soir au sein de l’Équipe de France, en Bretagne. Le Lorrain est en effet sélectionné par Bernard Bourreau pour disputer le 1er championnat d’Europe pro du contre-la-montre à Plumelec. Le coureur de la FDJ est en forme comme le prouve sa 3e place au Québec. « J’ai été un peu surpris de ma performance, dit-il, même si je savais que l’Équipe FDJ comptait sur moi. J’ai voulu faire les choses bien, et je visais un top 10. Je n’avais jamais réussi à marquer des points sur une classique World Tour auparavant. Je suis heureux d’avoir fait ce podium (NDRL: avec Sagan et Van Avermaet), je me suis senti bien durant toute l’épreuve. L’équipe a fait aussi une belle course, tout le monde a été super. Je me suis retrouvé bien placé au pied de la dernière difficulté, et j’ai fait un bon sprint. Je ne regrette rien ».

Ce serait difficile de nourrir un tel sentiment, et puis de toute façon Anthony n’en aura pas le temps puisque se profile déjà une autre perspective, celle des Championnats d’Europe du contre-la-montre. « Je n’ai pas vu la liste des participants, explique-t-il. Si il y avait Martin, Dumoulin je ne pourrai pas viser un podium c’est certain, après je ne connais pas encore les engagés. Une chose est certaine, je me suis préparé pour cet objectif. J’ai fait un peu la même préparation que pour les France, j’avais les mêmes séries de watts, normalement si c’est comme à Vesoul, je n’aurai rien à regretter, si le décalage se passe bien, si j’arrive à bien récupérer il y aura moyen de se faire plaisir, après la place… C’est ma 1ère sélection en Équipe de France, de toute façon, sur un contre-la-montre, alors je ne sais pas trop où me situer. Je n’ai pas trop d’expérience internationale sur un chrono sur un Championnat continental ou international, donc on verra bien jeudi… »

 

 

Hervé Bombrun