Jade Wiel, 5e

« J’ai vu qu’à un moment donné nous étions vraiment proche du groupe auquel appartenait Marie. L’Italienne, qui était avec moi,  me criait dessus parce que je ne prenais pas de relais, mais je lui ai fait comprendre que je ne pouvais pas faire cela. Quand j’ai que Marie avait attaqué à l’amorce du dernier virage, j’ai commencé à rouler un peu. J’ai tenté de sortir, mais dès que j’ai vu que ma coéquipière se faisait reprendre, j’ai de suite stoppé mon effort. Je me suis replacée dans la roue de la concurrente Italienne, mais elle était morte, et alors je me suis dit fait ta place, et on verra bien. Je suis super contente pour Marie, c’est top. Nous avons fait une belle course, toutes les filles de l’équipe de France se sont mises à la planche pour nous.

Après il n’y a que trois places sur le podium. Nous avons une représentante de l’Équipe de France avec Marie qui monte le sur le podium. C’est une belle réussite. Moi, pour ma part, je n’étais vraiment pas bien lors de l’ascension de la première bosse, mais mes coéquipières sont parvenues à me faire revenir sur le premier groupe. Nous étions quatre représentantes françaises sur vingt-cinq, c’était top. Je me suis sentie mieux dans la deuxième bosse, j’ai pu répondre aux attaques. Je savais aussi que Marie descendait super bien, donc au sommet de la dernière bosse, j’ai fait une petite cassure en sa faveur, mais le souci c’est que j’en ai pris une moi aussi par la suite avec les deux Italiennes. A la fin, j’étais bien. Mais je ne savais plus trop ce que je devais faire, ce qui fait que je ressors avec l’Italienne. J’ai signé en faveur de la FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope, et j’ai envie d’apprendre et de découvrir, et cela va être le cas, cela va devenir mon métier ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

2018 Course en ligne Femmes Juniors insbruck