Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Innsbruck – Épreuve en ligne – Alois Charrin

Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Innsbruck – Épreuve en ligne – Alois Charrin

Alois Charrin a terminé 7des Championnats du Monde, son deuxième mondial disputé cette année après celui de cyclo-cross l’hiver dernier. « Cette septième place me fait plaisir d’autant que j’étais passé au travers sur les Championnats d’Europe, indiquait le coureur Drômois. Et c’est pareil pour l’équipe de France, une septième place est satisfaisante pour l’ensemble de l’équipe et cela reste correct. »

Alois Charrin a livré une course pleine de courage, il s’est accroché. « J’étais à bloc dans la bosse, poursuivait-il, surtout quand cela attaquait vraiment. L’écrémage se faisait vraiment par l’arrière et pour aller chercher les médailles il m’aurait fallu un petit truc en plus. Il y a eu aussi cette grosse chute avec pas mal de leaders de différentes nations pris dedans. C’est devant moi, et je n’étais pas trop mal placé, entre la 10et la 25position. Remco nous a repris ensuite et il a ramené tout le monde. » Le Belge qui a signé le doublé sur ces Mondiaux 2018 avec une victoire sur le contre-la-montre et sur l’épreuve en ligne. «Il est au-dessus, on ne peut rien faire face à lui. Il est tellement respecté qu’il n’a pas besoin de frotter pour se placer. C’est Remco Evenepoël. On verra par la suite ce que cela va donner chez les pros, il va passer en 2019. Je ne doute pas de son niveau physique, il a largement le niveau pour être en World-Tour. Il est une catégorie au-dessus pour le moment. » Alois Charrin lui rejoindra l’an prochain le Chambéry Cyclisme Formation. « Ce club va me faire passer des paliers petit à petit, c’est sa politique de formation à l’égard des jeunes coureurs qui sortent des rangs juniors ». Palier après palier, tranquillement avec « les études à côté, cela ne sert de brusquer les choses. Il faut aussi préparer l’avenir car il n’y a pas que le vélo dans la vie ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photos FFC – Patrick Pichon

 

2018 Course en ligne Hommes Juniors