Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Épreuve en ligne – Juniors femmes – Marie Le Net médaille d'argent

Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Épreuve en ligne – Juniors femmes – Marie Le Net médaille d’argent

Marie Le Net et Jade Wiel avaient annoncé la couleur lors de la finale de la Coupe de France femmes 2018, quelques jours avant le mondial d’Innsbruck. Les deux juniors de l’équipe de France avaient terminé première et deuxième de cette épreuve devant les concurrentes élite, la jeune Bretonne remportant par la même occasion le classement général de ce trophée.

A croire que la sociétaire de la Breizh Ladies a passé un cap depuis l’obtention de son titre de Championne du Monde de l’Américaine cet été, à Aigle, en compagnie de Victoire Berteau. Engagée sur le Championnat du Monde contre-la-montre en Autriche, elle a pris une nouvelle fois la lumière ce matin lors de la course en ligne de ce Mondial 2018 Autrichien, à la sauce très montagneuse. Et contrairement au trio Autrichien, Italien et Canadien qui s’est détachée dans le final de cette compétition, Marie Le Net a forgé sa médaille d’argent dans la dernière descente du jour, celle qui passe juste devant l’hôtel où réside l’équipe de France dans le Tyrol. « J’ai fait la descente pleine balle, je me suis bien amusée dedans, et je suis rentrée sur le groupe de tête en bas. J’ai pété de nouveau dans la petite bosse, et je suis parvenue une fois encore à rentrer ».

A l’arrivée, alors qu’un titre mondial semblait à sa portée, la jeune Bretonne ne nourrissait aucun regret. « Ce n’est pas passé loin, confirmait-elle. Mais je ne nourris aucun regret, dans la mesure où j’ai tout tenté. J’ai joué sur mes points forts puisque je suis assez bonne en poursuite, et j’ai tenté de surprendre mes adversaires en essayant de finir seule en finisseuse. Je ne connaissais pas trop non la valeur de mes adversaires au sprint, donc j’ai pris le parti d’essayer ». Une fois reprise par les autres concurrentes, Marie Le Net a  tout de même trouvé les ressources pour faire le sprint et terminer deuxième derrière l’Autrichienne Laura Stigger, laquelle réside à Innsbruck ! « Il est clair qu’à l’arrivée il ne m’a pas manqué grand-chose, soufflait Marie. Si je n’avais pas tenté à la flamme, peut-être que… Mais avec des si… Je me suis vraiment mis à bloc pendant le sprint, en m’accrochant le plus possible à la roue de l’Autrichienne. Elle a lancé, et il m’a manqué presque rien pour la passer ». Ce presque rien qui lui aurait permis d’enfiler un deuxième maillot arc-en-ciel la même saison ! « Une chose est certaine, concluait la Pontivyenne, l’an prochain je vais continuer la piste et la route, mon objectif étant de me qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 ». Un mental de granit, Marie Le Net !

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Épreuve en ligne – Juniors femmes – Podium

Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Épreuve en ligne – Juniors femmes – Podium

 

2018 Course en ligne Femmes Juniors insbruck