Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Épreuve en ligne – Espoirs hommes – Clément Champoussin 12e, Aurélien Paret-Peintre 13e

Route – Équipe de France – Championnat du Monde – Épreuve en ligne – Espoirs hommes – Clément Champoussin 12e, Aurélien Paret-Peintre 13e

Le Suisse Marc Hirschi a succédé au palmarès des Championnats du Monde Espoirs hommes à Benoit Cosnefroy. Le coureur Helvète a couronné une journée parfaite de son équipe nationale, présente dans tous les coups. L’équipe de France présente un bon bilan avec de jeunes coureurs, et notamment Clément Champoussin, tout jeune sur la route, et qui prend une prometteuse 12place. « Le parcours était usant, indique l’ancien Champion de France de VTT cross-country juniors. Quand les meilleurs ont attaqué dans le dernier c’était difficile de suivre, moi je n’ai pas pu le faire. 12ce n’est pas mal, mais je finis dernier de mon groupe au sprint. Je perds pas mal de places, mais je n’étais tout de même pas à la rue. Je suis satisfait de ma course, il m’a juste manqué un petit quelque chose. C’est comme cela, j’ai tout donné. »

 

Aurélien Paret-Peintre termine une place devant son coéquipier avec un sentiment un peu plus partagé. « Je suis un peu déçu, je possède une petite pointe de vitesse et je suis resté à dix mètres du groupe dans le dernier pétard. Si je parviens à rentrer, je peux viser un top 10. C’est dommage. » Allant plus loin dans son analyse, l’ancien vainqueur de la Classique des Alpes juniors, ajoutant. « La bosse n’est pas très dure, mais le parcours en revanche se révèle très usant, et il faut beaucoup de force avec la répétition des efforts. Nous avons respecté les consignes de courses mais Valentin, Cyril et Victor n’étaient pas tops aujourd’hui. On s’est retrouvé avec Clément tous les deux devant, c’était un peu dur de suivre tous les coups. Cela s’est fait de loin de surcroît avec les Suisses. Ils ont bien joué, on savait que c’était l’un des meilleurs collectifs. Nous sommes pour notre part à notre place sur une course qui s’est faite à la pédale ». Le collectif de Pierre-Yves Chatelon en effet n’a pas à rougir de sa prestation Autrichienne.

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

2018 Course en ligne Hommes U23