Julien Guiborel

Julien Guiborel

Avec Marie Le Net 8e, et Jade Wiel 17e, Julien Guiborel n’avait pas encore « débriefé avec la Championne de France », sitôt la ligne d’arrivée franchie. « J’attends de voir avec ses retours d’impression, indiquait-il au pied du camper de l’équipe de France.

 

Marie que j’ai suivi a effectué un très bon chrono. Ce que je regrette c’est qu’elle ne soit pas partie parmi les dernières concurrentes à s’élancer. Elle est quand même quatrième des Championnats d’Europe du contre-la-montre. Nous avons tenté de faire changer cela, mais cela n’a pas été possible. C’est la petite pointe de déception, même si je pense que le podium été difficilement possible. Marie en partant plus tard, et en bénéficiant de temps de repères meilleurs, aurait pu faire encore mieux en place et en temps, je pense. C’est dommage ».

Julien Guiborel estime que Marie Le Net aurait pu « jouer » une place entre 4 et 5, si elle était partie parmi les dernières de ce mondial juniors femmes du contre-la-montre. « Je suis en tout cas satisfait de sa prestation, elle fait top 10, mais je suis intimement convaincue qu’elle avait les moyens de de se rapprocher davantage du podium. Marie possède de belles qualités de vélocité, et avec le vent favorable elle a parfaitement pu emmener du braquet avec une bonne cadence. Elle a bien géré et monté les bosses ».

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

 

 

Chpt du monde route CLM JUNIORS FEMMES 2018