Morgane Coston est cycliste à mi-temps, et « infirmière en infectiologie sur Annecy ». Elle a découvert le cyclisme lors de ses études effectuées sur Lyon, « il y a cinq ans, explique-t-elle. Je cherchais un moyen de transport afin me rendre en cours, et le vélo s’est imposé à moi comme une évidence : pas cher, rapide, écologique et sympathique ».

De fil en aiguilles, Morgane s’est prise au jeu, et a basculé du mode « de déplacement urbain en vélo, au cyclisme loisir par le biais de randonnées, au club de Manissieux ».

 

Son aventure cycliste Morgane est lancée, et ses débuts à la FFC se font au sein du VC Ambertois. « J’ai débuté les courses sur route en 2014″, explique-t-elle encore.  Ses premiers pas en Coupe de France Femmes : 2014, et elle obtient ses premiers résultats, « l’an passé, avec une 10eplace au Mont Pujols et une 5sur les routes de la classique des Pyrénées ». Le Mont Pujols, une épreuve qui lui réussit, puisque cette année elle s’y est cette fois imposée.  « Je ne réalise pas encore, raconte Morgane, quelques jours après son succès. C’est un aboutissement personnel, et une récompense envers toutes les personnes qui croient en moi depuis des années. Je fais du vélo à mi-temps et travaille à mi-temps, et ce succès me paie en retour de tous les sacrifices que je fais afin de pouvoir réussir, performer et des moyens que je me donne pour y parvenir ».

 

Installée en tête de la Coupe de France femmes « Drag Bicycles », la sociétaire de la DN Saint Julien-en-Genevois BioFrais, « ne se fixe pas d’objectifs précis. Je ne m’attendais pas à gagner à Pujols, et pour moi la suite de la saison, se sera avant de continuer à prendre du plaisir, être offensive, ne pas calculer quitte à perdre le maillot, et surtout vivre de beaux moments de partage comme nous en connaissons depuis le début de cette saison avec la DN du VC Saint Julien-en-Genevois BioFrais ».

 

 

Hervé Bombrun