Bastien Duculty, sociétaire du VC Villefranche en Beaujolais, dirigé par la famille Barle, va prendre ce week-end, le départ du Tour du Périgord, manche 1, de la Coupe de France « Drag Bicycles », des clubs de DN2. Lauréat de deux épreuves depuis le début de saison, le Jean Masse et Châtillon-Dijon, le coureur Caladois sait que cette épreuve représente, « un objectif pour (son) club qui possède l’ambition à terme de monter en DN1. Il va falloir disputer cette épreuve comme si c’était une course d’un jour « normale », marquer des points ».

Un discours posé de la part de ce sportif qui n’est pas cycliste à temps complet. « Je travaille, signale-t-il, je suis aide à domicile. J’arrive à concilier sport et boulot, c’est même pour moi la base. Ces deux activités c’est mon équilibre, j’ai fait un an à ne pratiquer que le cyclisme, et cela ne m’allait pas. Travailler cela me permet en plus de me rendre compte ce que représente « la vraie vie ». Une vie sociale qui ne l’empêche pas d’être ambitieux sur le vélo. « Mon objectif cette année est de continuer à gagner des courses, un maximum en élite. Je voulais aussi être plus régulier notamment sur les épreuves par étapes, j’y parviens de plus en plus. Passer pro ? Il faut pour cela gagner encore plus de courses, mais pourquoi pas. Je prends années après années de plus en plus d’expérience, je progresse tous les ans et c’est le plus important à mes yeux ».

 

 

 

Hervé Bombrun