Victime d’une grave chute cet hiver, Fabrice Jeandesboz qui en a été quitte pour une grave blessure diagnostiquée du cotyle gauche, a recommencé l’entraînement sur home-trainer. « J’ai repris sur rouleau depuis quatre semaines, et je pense pouvoir retourner sur route mi-avril, je n’ai plus la moindre contre-indication de la part du chirurgien. Il m’a dit que c’était à moi de le sentir quand je souhaitais aller rouler sur la route. Je pense donc le faire d’ici une quinzaine de jours ». Cette 2e étape franchie, le grimpeur de Direct Energie sait que la 3e n’est pas encore actionnée, celle du retour en compétition. « Je n’ai pas de date de fixée, dit-il à France Cyclisme. J’y vais par étapes. J’ai besoin de me reconstruire à la fois physiquement et mentalement, avec toutes les chutes que j’ai déjà faites. Le mental a pris un gros coup, j’ai besoin de reprendre confiance sur la route, si je n’ai pas de craintes particulières quand je vais recommencer sur la route », explique ce coureur qui a effectué toute sa rééducation à Trestel, près de Perros-Guirec.

 

Hervé Bombrun