Léna Gérault cumule en ce moment. La sociétaire de Chambéry Cyclisme Compétition est en effet leader de la Coupe de France Espoirs dames de VTT, et leader de la Coupe de France Dames « Drag Bicycles » sur la route, dont une nouvelle manche sera disputée ce week-end à l’occasion de la Mérignacaise. « Mais mon objectif principal est le VTT, déclare-t-elle à France Cyclisme. Je fais de la route avant tout pour me préparer, après il est toujours agréable d’être leader de cette Coupe de France, et je vais en profiter le plus longtemps possible. Mais je sais aussi que je ne vais pas pouvoir garder indéfiniment cette position dans la mesure où je ne disputerai pas toutes les manches de cette épreuve inscrite au calendrier. Mon objectif étant le VTT, avant tout », et là, Léna Gérault entend rester « maître » du classement Espoirs dames. « C’est mon but, tout comme essayer de briller lors des Championnats de France de Montgenèvre face à Perrine Clauzel et Margot Moschetti qui sont encore Espoirs, mais qui ont été surclassées cette année en Coupe de France dans le but d’une éventuelle sélection aux Jeux de Rio. Je vais aussi disputer les deux manches de Coupe du Monde en Europe, dont celle de la Bresse, le but sur ces compétitions est d’essayer de faire parmi les 10 afin de décrocher ma sélection pour les Championnats du Monde Espoirs dames de VTT », ajoute cette jeune fille récemment sélectionné en Équipe de France route afin de disputer la Flèche Wallonne. « J’ai découvert un autre monde, et cela a été un réel plaisir de rouler avec l’élite mondiale sur la route. J’ai vu aussi les progrès, le chemin qui me restait à accomplir afin d’essayer d’accompagner les meilleures un jour. C’était en tout cas une belle expérience, une belle épreuve à disputer ».

 

 

 

Hervé Bombrun