« La journée a été très compliquée avec moins de dix degrés durant toute l’étape », explique Pierre-Yves Chatelon, entraîneur national des Espoirs au sein de la DTN de la FFC. « Il y a eu une chute de Mathieu Burgaudeau dès la première descente, poursut-il, puis une crevaison de Nicolas Prodhomme, on laisse filer un groupe de vingt-cinq coureurs sur une descente de quarante kilomètres au cours de laquelle les gars étaient frigorifiés. On se fait piéger pour le classement général, y compris avec Clément Champoussin, Simon Guglielmi perd le maillot jaune. Nous avons roulé derrière, mais derrière nous n’avions que deux coureurs fassent à vingt-cinq. Clément perd deux minutes trente-cinq sur les favoris au classement général. Ce n’est pas forcément de bon augure avant la montagne, mais on va faire ce que l’on peut ».

 

 

Hervé Bombrun