Simon Guglielmi reste en jaune sur le Tour de l’Avenir, au terme d’une « journée difficile, explique à France Cyclisme Pierre-Yves Chatelon, par la météo, la pluie, la baisse des températures. Une étape au profil très escarpée avec beaucoup de dénivelé sur des toutes petites routes entre l’Aveyron et la Haute-Loire. On a filtré les coups et les gars ont fait un super boulot en faveur de Simon, Aurélien Doleatto et Alan Boileau qui a tenu la barre tout seul très très longtemps. On arrive à une minute trente de l’échappée pour la 4eplace, Matthieu Burgaudeau se classe 10eet Simon Guglielmi conserve le maillot jaune. C’était dur, on y laisse beaucoup de plumes mais le jeu en vaut la chandelle car défendre un maillot de leader sur une épreuve comme le Tour de l’avenir c’est un super apprentissage pour les jeunes coureurs français ».

 

 

Hervé Bombrun