La première étape du Tour de l’Avenir a été remportée par le Danois Mathias Norgaard-Jorgensen devant Ethan Hayter et Thomas Pidcock, les deux coureurs Britanniques. « Etape sans grand relief tant au niveau du déroulement de la course que du relief proposé pour celle-ci. Il y a eu une échappée de deux coureurs sur cette première étape du Tour de l’Avenir 2019, indique à France Cyclisme, Pierre-Yves Chatelon, entraîneur national des Espoirs hommes au sein de la DTN de la FFC. Un Slovène et un Danois, qui a pris cinq minutes d’avance, derrière les équipes de sprinters et celles en lice pour le classement général ont tergiversé, le Danois va au bout et gagne l’étape. Une grosse chute impliquant un grand nombre de coureurs a quatre kilomètres, l’équipe de France s’en tire plutôt bien avec Clément Champoussin et Alan Boileau, nos deux grimpeurs épargnés, Simon Guglielmi et Mathieu Burgudeau accusent un retard sur le peloton principal, Prodhomme et Doléatto finissent plus attardés encore, mais pas de casse pour l’équipe de France ».

 

 

Hervé Bombrun