Corentin ErmenaultPhoto - FFC - Patrick Pichon

Corentin Ermenault
Photo – FFC – Patrick Pichon

Baptême ! Grands frissons !

 

Les deux à la fois pour Corentin Ermenault, sociétaire du CC Nogent-sur-Oise, qui demain disputera la toute première de Coupe de France « Look » de DN1, le Grand Prix Gilbert Bousquet, demain.

 

« Je ne sais pas du tout ce que je peux attendre de cette épreuve, déclare le Picard à France Cyclisme. C’est ma toute première expérience sur une manche de Coupe de France « Look » de DN1. Ce sera une découverte, une prise de marques aussi. Je vais voir et prendre la température pour les prochaines qui suivront. Je ne sais pas du tout ce que je peux faire, je ne pense pas me situer avec les « têtes d’affiches », mais j’espère être derrière, en tout cas cela m’embêterait d’être à la rue. Je prends cette expérience en fait comme une nouvelle aventure. »

 

Corentin Ermenault est arrivé en Bretagne avec le moral, en tout cas, car le week-end passé, il s’est imposé au terme du Grand Prix de Saint Quentin. « J’ai fait toute la journée devant dans un groupe, et on finit à deux, je gagne au sprint. Un coureur est sorti à un tour de l’arrivée, et moi j’ai fait l’effort au kilomètre, je le rejoins et le bat. Je le saute en fait sur la ligne. »

 

Un pur geste de pistard, discipline qui est l’autre passion de « Coco ». « Je vais faire un stage piste du 13 au 17 avril, puis ensuite, j’ai à mon programme les championnats d’Europe Espoirs de cet été en tête. Moi, en fait ce que j’aimerais, c’est faire une fois par mois un stage piste à Saint Quentin-en-Yvelines au Vélodrome National, car cette discipline, cette pratique, je le sens m’est énormément bénéfique pour mon activité de routier. Cela m’aide beaucoup. »

 

Hervé Bombrun