Adrien-GuillonnetAdrien Guillonnet a offert une belle victoire au VC Toucy, ce week-end.

 

Le coureur Bourguignon a en effet remporté le tour du Lot-et-Garonnne, deuxième manche de la Coupe de Coupe de France des clubs de DN2, organisée par Cathy Gastou.

 

«C’est ma deuxième victoire en première catégorie, indique à France Cyclisme, le coureur du VC Toucy. J’avais gagné une course à Ancelle l’an passé, et là je remporte une manche de la Coupe de France de DN2. Les deux épreuves sont belles à inscrire sur un palmarès, mais le Tour du Lot-et-Garonne c’est plus fort car il y avait tous les clubs de DN2 au départ, plus de coureurs aussi. C’est également important pour le club », mentionne ce coureur de 21 ans qui a su rondement mener sa course.

 

« On est parti en échappé avec un groupe au bout de soixante kilomètres, il en restait cent quinze à parcourir, résume-t-il. Un contre est revenu sur nous, puis on ressort dans le final à quatre. Il y avait une bosse à l’arrivée, et je m’extirpe à ce moment-là. J’aime ces épreuves qui sont usantes, vallonnées ou cela grimpe pas mal. Je suis en fait un coureur passe-partout. »

 

Un sportif accompli donc, mais aussi un élève brillant, car le sociétaire du VC Toucy « fréquente depuis cette année l’école d’ingénieurs de l’INSA à Lyon (NDRL : où il y a aussi Pierre Idjaoudienne et Étienne Fabre, qui sont en première année). Moi, je suis en troisième année ». Mais ces brillantes études ne l’empêchent pas de performer, la preuve. « On va enchaîner les belles courses les unes après les autres, conclut Adrien, avec le circuit de Saône-et-Loire, une nouvelle manche de la Coupe de France de DN2 des clubs Bourg-Arbent-Bourg, qui est également bien vallonnée, et le tour de la Manche. Il y a une belle période de compétitions qui arrivent… »

 

 

Hervé Bombrun