Julien Thollet

Julien Thollet

Julien Thollet et ses hommes n’ont pas forcément eu de la chance sur ces Championnats du Monde 2017, à Bergen, notamment en fin de course.

 

« Sur la première partie de course il avait été convenu que l’on se fasse discret sur ce secteur en ligne, et en faisant le minimum d’effort, résume l’entraîneur national des Juniors hommes à la FFC. Il y avait un groupe avec de grosses nations qui s’est formé, et c’était dommage de ne pas avoir glissé au moins un de nos représentant en son sein. Mais, au final, cela s’est rapproché, et là j’avais espoir que les gars soient en capacité de se glisser dans les coups suivants. Je pense qu’il leur a manqué un petit truc physiquement pour pouvoir y être, et puis lorsqu’on court à contre-temps c’est toujours compliqué. »

 

C’est ajouté à cela, donc, une litanie de soucis mécaniques. « On perd en plus Florentin Lecamus-Lambert sur un incident mécanique, ajoute Julien. Théo Nonnez était costaud car il changé de roue et il a changé de vélo, deux efforts sur ce genre de parcours cela ne pardonne pas. Tu y laisses trop de cartouches. Antoine Raugel, lui, crève à un tour de l’arrivée. Le bilan est mitigé, on pouvait envisager plus notamment en étant plus actif, plus participatif en étant à l’avant de la course. On a subi globalement ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

Course en ligne Hommes Juniors