Élite hommes – Alexis Gougeard 

Élite hommes – Alexis Gougeard 

Alexis Gougeard a terminé 13e de son premier mondial élite, et ceci malgré un saut de chaîne dans l’ascension du Mont Floyen au-dessus de Bergen noir de monde. Sans cet incident, il aurait pu viser peut-être la sixième place

 

France Cyclisme : Tu as réalisé un beau chrono, Alexis malgré ce souci mécanique dans la bosse

 

Alexis Gougeard : « Oui ! je suis satisfait de mon chrono malgré ce saut de chaîne intervenu lors de l’ascension du Mont Floyen. Physiquement j’ai répondu présent, j’avais de bonnes sensations. Ca roulait très vite, il y a juste ce petit saut de chaîne qui me fait perdre vingt secondes environ, pas plus. Ce sont des choses qui arrivent. Je suis content malgré tout de mon chrono. Je n’avais pas couru depuis la Vuelta, et je ne savais pas trop si j’avais bien récupéré. La réponse est tombée aujourd’hui ! Cette course me réussit bien. Mais un chrono c’est toujours particulier de toute manière, cela passe où cela casse.

 

FC : Peux-tu nous décrire l’ambiance sur ce chrono, avec cette foule immense ?

 

AG : Oui. Il y avait du monde de partout, j’ai eu le temps de voir un peu (sourire). Il y avait par grappe sur tout le talus. C’est motivant, moi j’aime bien ce genre d’ambiance là. C’est dommage pour les concurrents qui sont partis en fin de course car la pluie est tombée.

 

FC : Comment s’est passé ce saut de chaîne, en fait ?

 

AG : C’est en essayant de passer sur le gros plateau. Je voulais jeter mon dernier venin. On fait comme on peut quand on est sur la fin d’une telle bosse, et moi j’ai essayé de trouver cette solution. J’ai voulu passer le plateau, cela a sauté, ce n’est pas grave. Ce sont des choses qui arrivent. J’ai un peu galéré par la suite pour repartir, mais sur l’adrénaline, je pense à avoir effectué une bonne fin de montée, mais bon, on perd toujours un peu de temps quand on rencontre un tel souci ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

Contre-la-montre individuel Hommes Elite