Serré, serré ! C’est le tube de ces championnats de France juniors dames contre-la-montre 2014, organisés à Saint Omer, dans le Pas de Calais, par le club local et son dynamique président Philippe Tacquez. Trois secondes en effet séparent les trois premières Margot Dutour (Aqu), Gréta Richioud (Rha) et Laura Perry (Frc).Un titre qui s’est disputé sous les yeux de Vincent Jacquet, DTN de la Fédération Française de Cyclisme, et du manager de l’équipe de France, Emmanuel Brunet, sans oublier l’entraîneur national des juniors dames, Julien Guiborel. « C’est fou comme les temps sont rapprochés, s’exclamait d’ailleurs en conférence de presse, Laura Perry, championne de France sur route juniors en 2013. On est trois dans un mouchoir de poche. » Et celle qui a pédalé un peu plus vite que les deux autres, c’est Margot Dutour laquelle a eu un programme à cheval entre piste et route ces dernières semaines. « J’ai fait deux fois deux aux championnats de France sur piste à Hyères, déclarait-elle… et pour moi ce n’était pas bien. Je remporte ici le tout premier titre de championne de France de ma carrière. Je sens que j’ai progressé depuis Hyères, la piste m’a servi pour la route. J’ai d’ailleurs fait sixième du chrono du Tour de Charentes, et première juniors. »Une place qui parle d’elle-même, et magnifie encore plus son tout beau, tout neuf maillot tricolore. « Moi aussi je visais le titre », indiquait Gréta Richioud, troisième des championnats d’Europe de la discipline à Nyon en Suisse cet été. Mais j’ai crevé de la roue arrière juste avant le départ ce qui m’a fait un peu paniquer, et puis sur la fin de course j’ai pris un point de côté, à un ou deux kilomètres de l’arrivée. Après c’est comme cela, c’est la course. » Avec son lot de bonheur et de déceptions…

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste