A force de courir après le maillot de champion de France cadets, surtout sur piste, Clément Betouigt-Suire a finalement réussi à endosser ses couleurs… mais sur la route ! Mais n’imaginez pas pourtant qu’il ait ne serait-ce qu’un dixième de seconde boudé son bonheur d’être le champion de France 2014 cadets. « J’avais fait deux fois deuxième des championnats de France sur piste, et cette année, j’avais préparé cette épreuve essentiellement, mais je me classe encore deuxième. J’ai quitté Hyères déçu. » L’Aquitain a donc misé sur Saint-Omer et a obtenu, enfin gain de cause, après avoir couru avec sagesse et grande force physique dans le Nord Pas de Calais. « J’ai connu des soucis mécaniques en début de course, mais je ne me suis pas affolé. J’ai comme on pourrait dire attendu mon heure. Patienter que l’élimination se fasse sur cette course usante, et attaqué à la fin.»
Bon scénario, car en début de course le Normand François Lemancel n’a pas compté ses efforts en se lançant dans une belle, mais difficile, échappée en solitaire. Il fut imité plus tard par Matthieu Legrand (Ile-de-France), pris en chasse dans un premier temps par Bruno Hattier (Idf), et dans un deuxième mouvement par Tanguy Turgis (Idf), Clément Betouigt-Suire et Anthony Jullien (Rha). Le champion de France venait de basculer dans son premier acte définitif, le deuxième ce sera l’attaque de Betouigt-Suire dans la dernière bosse du parcours, avant qu’il ne termine son œuvre de la journée en solitaire. Les deux dernières places sur le podium se jouant au sprint.
« J’avais déjà fait quatrième en cross cet hiver, et je ne voulais pas terminer à cette place, dans la bosse Clément a attaqué de manière sèche, et après impossible avec le vent de revenir sur lui », déclarait, Tanguy, dernier de la fratrie des Turgis, grande famille du cyclisme. « Moi, pour ma part, je n’avais jamais fait de grande course nationale cadets, expliquait de son côté, Anthony Jullien, médaillé d’argent. Mon objectif initial comme je partais un peu dans l’inconnu, c’était de faire un top 10. » Son bilan est largement meilleur pour un néophyte à ce niveau.

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste