GUYOT_1

 

  © FFC photo – Patrick Pichon

 

 

 

Yann Guyot s’était fixé deux buts à atteindre lors de sa carrière amateurs. Il en a validé un ce matin sur le circuit des championnats de France, au Futuroscope, balayé par le vent et fortement rafraîchi au petit matin par la pluie ! Le Breton, qui a fait longtemps sa carrière chez Sojasun Espoirs, avant de relancer sa carrière à l’Armée de Terre, où il a le grade de « caporal », « a remporté le titre de champion de France amateurs, la course que je rêvais de gagner au même titre que le Tour de Bretagne, un jour. » Rapidement en action, il a fait une grande partie de la course devant. « Il fallait mieux avoir un coup d’avance ici, disait-il, et puis en étant dans cette position on faisait pas plus d’efforts que derrière. Surtout on n’avait pas le stress de devoir boucher l’écart. »

 

Fin tacticien, il a gagné son maillot au sprint face à Jérôme Mainard, l’un des meilleurs amis du champion de France professionnel sortant, Arthur Vichot. « Je suis déçu car le titre me passe devant les yeux, expliquait le Roannais, mais Yann était le plus fort aujourd’hui. »

 

Constat effectué aussi par Anthony Turgis (CC Nogent sur Oise), qui s’est « arraché » du peloton à trois bornes du but… pour aller chercher la médaille de bronze. Le vainqueur de Liège Bastogne Liège à un moment donné, s’est même demandé si il ne chassait pas la victoire. «Il n’y avait pas de voitures devant moi, et je me demandais où j’étais situé. C’est en arrivant sur la ligne droite d’arrivée que j’ai vu les deux coureurs devant moi… »

 

 

Hervé Bombrun
@Lafrancecycliste