Thomas Voeckler et Paul Brousse, respectivement manager des équipes de France élite hommes professionnels et élite femmes, étaient satisfaits du résultat obtenu par l’équipe de France sur ce premier mondial de relais mixte.

 

Paul Brousse :

 

« Je suis très satisfait, nous avions une belle équipe qui a su répondre présent. Les filles étaient bien impliquées techniquement durant leur course, et très homogènes à la fois. Cela laisse entrevoir de belles perspectives d’avenir pour l’équipe de France dans cette discipline ».

Thomas Voeckler : « Je suis très satisfait des six coureurs qui ont composé l’équipe de France de relais mixte, et plus particulièrement des coureurs hommes que j’ai sélectionné pour cette épreuve. Le groupe a pris plaisir à vivre ensemble, et on avait le sentiment que les six coureurs formaient une équipe. 5ec’est très bien. Il faut aussi tenir compte du fait que cette épreuve peut entrer au programme des Jeux de Paris en 2024, il y a peut-être des choses à mettre en place. Il faut donc commencer à penser en amont, puisque la volonté de l’UCI est de jouer sur cette mixité hommes et femmes, qui est à mes yeux une très bonne chose. J’avais été emballé par le Championnat du Monde de contre-la-montre de relais mixte lors des Championnats d’Europe d’Alkmaar, aux Pays-Bas, au mois d’août, je le suis tout autant ce soir après les tout premiers Championnats du Monde disputés ici à Harrogate, dans le Yorkshire. On sent que cette épreuve fédère ».

 

 

Hervé Bombrun