Thibault D’Hervez, Alex Baudin et Kévin Vauquelin ont été unanimes à l’arrivée quant à la dureté de ce Championnat du Monde juniors 2019

 

Thibault D’Hervez, 11e

« C’était une course de folie, dure, ultra-rapide, comme la pluie est tombée dans la première bosse cela s’est mis à rouler. Les américains étaient impressionnants dans la course, ils étaient devant et empêchaient tous les coups de sortir, et après cela a été une course par élimination. Je me suis accroché durant tout ce championnat du Monde, je n’ai jamais pu passer à l’offensif. 11ece n’est pas ce que l’on cherchait au départ : c’était un maillot, ou un podium même si cela reste une 11eplace sur un Championnat du Monde. Je n’avais plus d’énergie sur la fin de course, tout simplement ».

Alex Baudin, 16e

« Je n’avais jamais disputé une épreuve aussi dure de ma carrière, j’ai terminé au courage. Je n’avais pas de bonnes sensations, mais quand on a été plus que trois dans le gros groupe, j’ai essayé de tenir afin de représenter au mieux le pays et le maillot de l’équipe de France. Le niveau est élévé, on arrive pour la 7eplace, c’est bien, mais à la fin cela se joue à l’énergie, je ne pouvais plus lever les fesses de la seille. J’ai essayé de suivre un contre dans un gros pétard sur la fin de parcours, même si j’étais déjà un peu cramé. Mais j’ai commencé à cramper, et je n’ai pas pu suivre l’Italien. Cela m’a brûlé les ailes pour le final. Mais au moins, j’ai essayé. Le final c’est fait à la jambe ».

Kévin Vauquelin, 26e

« C’était la course la plus longue de ma carrière, j’étais très bien toute la course, mais sur le final, j’ai fait une fringale et je l’ai payé dans le final ! J’ai oublié de manger, et je suis déçu. C’est dommage, mais ce n’est que de ma faute. J’ai essayé de ne pas prendre de cassures, j’étais avec les américains dans le final, mais à un moment j’ai eu un voile blanc devant les yeux : c’était une fringale ! »

 

Hervé Bombrun

Thibault D’HervezAlex Baudin

 

Kévin Vauquelin