Kévin Vauquelin, 30e

« Mes sensations étaient moyennes, je ne suis pas parvenu à me débloquer comme c’était le cas tout au long de la saison. Je suis déçu de mes sensations. Je ne pouvais pas en remettre comme je parvenais à le faire l’an passé. Je pense que je bloque aussi dans la tête, en me disant que j’ai performé en J1, et que je dois faire mieux en J2. Cela fait un an que je me bloque avec cela, et que je ne parviens pas à prendre du plaisir. Je suis venu ici décontracté, car ici, ce n’était que du bonus pour moi. Maintenant il reste la course en ligne, et tout reste possible ».

 

 

Hervé Bombrun