Alexys Brunel (Groupama-FDJ), 19e

« Les conditions climatiques étaient difficiles, c’était compliqué, cela glissait beaucoup. J’ai failli tomber dès la rampe, dans le premier virage aussi, et sur les pavés cela glissait également énormément. C’était parfois entre la piscine et la patinoire, et j’aurais pu me noyer plusieurs fois. Mes sensations n’étaient pas mal, c’était compliqué à gérer les descentes, les virages. Je ne suis pas parvenu à bien gérer ce contre-la-montre, j’en avais encore beaucoup sous la pédale dans les cinq derniers kilomètres, et j’ai tenté d’en remettre dans les cinq derniers kilomètres. Je suis déçu de manière introspective de ma performance, je me dis que j’aurais pu faire mieux, mais je ne voyais pas bien dans la visière. Ce n’était pas top du tout ».

 

 

Hervé Bombrun