Arrivée en larmes au camper de l’équipe de France, Audrey Cordon-Ragot a connu un jour sans sur ce Championnat du Monde du contre-la-montre 2019, comme l’a expliqué à France Cyclisme, le manager des élite femmes au sein de la DTN de la FFC, Paul Brousse

 

« Audrey a connu un jour, elle n’avait pas les jambes et sur un tel parcours avec 450 mètres de dénivelé, cela ne pardonne pas ! Elle passe au-travers de son objectif, et c’est une grande déception pour elle. Juliette est à sa place, elle a fait un très beau Championnat du Monde. Elle démontre sa progression que nous avions noté depuis le début de l’année, compte tenu qui plus est que ce Championnat du Monde contre-la-montre 2019 était plus relevé que celui de 2018 ».

 

 

Hervé Bombrun