Clément-Betouigt-Suire-podium

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

Jeune entraîneur de l’Équipe de France – il a pris ses fonctions en 2014 – Julien Thollet, n’a pas tardé à récolter les fruits de son travail pédagogique et de formation à l’adresse de ces jeunes coureurs juniors.

 

Clément Betouigt-Suire est allé chercher pour la France sa quatrième médaille, la troisième depuis que les épreuves en ligne ont débuté… mais surtout ce qu’il convient de retenir c’est la belle partition d’ensemble jouée par le « Bleuets » à Richmond, en Virginie.

 

« Tout le monde a fait la course que l’on attendait d’eux, seul le pauvre Mathieu Burgudeau a été éliminé sur chute. Mais les autres coureurs encore en course, ont respecté les consignes. Alexys a été impérial dans le final, les autres aussi ont tenu le rang que je leur avais confié. C’était parfait. » La seule déception c’est cette médaille d’argent alors que l’or tendait les bras à Clément Betouigt-Suire.

 

« Je le vois aux sept cents mètres, indiquait encore Julien Thollet. Il avait les moyens de gagner, mais à un moment il hésite avec le Danois dans sa roue. Il hésite à relancer franchement, maintenant cette médaille est une belle récompense, de l’argent ce n’est pas rien. On aurait signé des deux mains ce matin pour repartir avec une telle performance, mais pas comme ça. Là cette médaille a quand même un petit goût amer. Mais je tiens encore à féliciter tout mon groupe, Tanguy, Alexys ont été dans les coups quand il le fallait. Clément n’a pas eu à mettre un coup de pédale, et lui aussi a su répondre présent dans le final, au moment de la conclusion. Il fait deux, et cela fait c… car il avait moyen de repartir avec le maillot et l’or. Il faut néanmoins souligner la belle performance de l’Autrichien Félix Gall. Il a été la chercher sa victoire, pour nous cela s’est joué à cinquante mètres… »

 

Hervé Bombrun