Alexis Guérin savait à quoi s’attendre. « Quand on est arrivé ici, Jean-Philippe Yon m’a dit quand je viens dans le Nord, que ce soit moi où à titre collectif, j’ai déjà gagné, fais 2e. Il ne me manque que la 3e place, et ce sera ici ! »

 

Bien vu, car Alexis Guérin a mis à exécution cette forme de prophétie pré-compétition.« Je n’ai pas réalisé un bon chrono, mais finalement cette épreuve m’a servi de déblocage ».

 

L’épreuve en ligne lui a offert une belle session de rattrapage, avec cette 3e place à l’arrivée. « J’étais concentré sur la fin de course, poursuit-il. On dit que je ne suis pas fin tacticien parfois, mais là j’ai prouvé le contraire. J’ai dynamité la course quand il le fallait, attendu le sprint. Je suis fier d’avoir mis la balle au fond en montant sur ce podium, car cela récompense le travail que mes coéquipiers ont effectué en ma faveur. C’est une vraie et grande fierté pour moi que d’avoir pu offrir cette belle récompense au VC Rouen 76. »

 

 

Hervé Bombrun