oute – Championnats de France – Saint Amand-Montrond – Espoirs hommes – Victor… Lafay

oute – Championnats de France – Saint Amand-Montrond – Espoirs hommes – Victor… Lafay

Quelle course ! Le Championnat de France Espoirs une fois n’est pas coutume a été fort, intense et mâtiné du sceau du suspense dans son final. Il y a eu divers courants qui se sont affrontés, les sociétaires du comité Auvergne Rhône-Alpes, et deux jeunes pros prometteurs Damien Touzé, double casquette Normandie et HP-BTP Auber 93, et le francilien Benjamin Thomas de l’Armée de Terre, double champion du Monde sur piste et vainqueur d’étape aux 4 Jours de Dunkerque et la semaine passée au Tour de Wallonnie. Autant dire que le costume de favori sur le plan individuel était pour lui, mais aussi pour Touzé, et que sur le plan collectif ce statut revenait aux sociétaires du comité Auvergne Rhône-Alpes.

 

Un match entre un groupe fort avec ARA, une belle pointe de vitesse (Touzé) et un finisseur hors paire (Thomas). Et c’est finalement le collectif Auvergnat-Rhône-Alpin qui l’a emporté avec une première vague initiée par Paret-Peintre, Danes, puis une tentative en solitaire de Maxime Roger. Une fois ce dernier repris c’est Victor Lafay qui a contré… et tapé dans le mille. Benoît Cosnefroy pour sa dernière épreuve chez les « amateurs » assurait le doublé ! Touzé complétant le podium. « Je suis maudit, rigolait après coup Cosnefroy, encore une place de 2e aux Championnats de France. Je crois que c’est presque une blague d’accumuler autant de place de 2 sur cette épreuve. J’aurais bien aimé avoir un maillot tricolore à accrocher dans mon salon lequel aurait marqué mon passage chez les amateurs. Mais non, c’est ainsi. Je suis en tout cas content car c’est un coéquipier qui gagne, Victor Lafay. »

 

Le sociétaire de Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme a écrit la plus belle histoire de sa jeune histoire cycliste dans le Cher. « Mes deux premières saisons chez les Espoirs ont été difficiles en raison de souci de santé, et là avec Bourg-en-Bresse, j’ai trouvé un club qui me fait confiance et me permet de reprendre ma progression. Je veux vraiment els remercier, et ce titre est aussi le leur. Je me sens en fait bizarre. Gagner le Championnat de France c’est le rêve de tout coureur cycliste. Porter ce maillot c’est extraordinaire. Ce succès je le dois aussi à mes coéquipiers du comité Rhône-Alpes-Auvergne, au staff du comité à toutes les personnes qui se sont occupées de nous. Je les remercie tous. Je suis vraiment fier de ce titre, car cela a été dur de résister dans le final. Je me suis battu et donné à 300% jusqu’au bout ».

 

Damien Touzé… a, lui, sans nul espéré jusqu’au bout une arrivée en petit comité qui lui aurait permis de placer sa belle petite pointe de vitesse. « Mais Victor est sorti dans le final en costaud , à la pédale, mais finalement faire 3e sur ce circuit ce n’est pas mal, car il était quand même un poil dur pour moi. Cette médaille de bronze confirme mes résultats du début de saison chez les pros, mais là je courais avec ma catégorie d’âge. Je suis certes coureur à Auber, mais c’est un Championnat de France et je me devais d’être présent au départ de cette épreuve ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon

 

Route – Championnats de France – Saint Amand-Montrond – Espoirs hommes - Podium

Route – Championnats de France – Saint Amand-Montrond – Espoirs hommes – Podium