Champion de France Amateur – Geoffrey Bouchard

Geoffrey Bouchard a touché le graal !

 

Le coureur du CR4C Roanne a remporté en solitaire le titre de Champion de France amateurs 2018 en solitaire, à Mantes-la-Jolie, devant Flavien Dassonville (CC Nogent-sur-Oise) et Axel Flet (Comité Régional des Hauts-de-France). En tête de la course de bout en bout, le Roannais a faussé compagnie à ses quatre derniers compagnons d’échappée dans le final de l’épreuve. Il a laissé sur place Tarua Krainer et Mathis Louvet (VC Rouen), et l’ex-pro Flavien Dassonville, auteur d’un mois de juin prolifique avec son succès sur la SportBreizh, et cette médaille d’argent sur les France 2018, les derniers de sa carrière qui lui laisse un goût amer. « je commets une erreur tactique dans le final, et je m’en mords les doigts, indiquait le Picard. Ce Championnat de France était mon objectif, avec la Sport Breizh. Je gagne le 1er, je termine 2edu deuxième. Ma déception est grande sur ce France. J’ai une médaille autour du cou, mais pas le maillot ». Ce doublé c’est Geoffrey Bouchard qui le signe avec l’or et le bleu-blanc-rouge. « Je ne réalise pas encore ce qui m’arrive, déclarait le sociétaire du CR4C Roanne. J’ai gagné quatre courses en quatre semaines, et c’est le bonheur. Dire que je n’avais jamais gagné le moindre championnat avant cette course, jamais je n’avais eu le « karma » sur ce type d’épreuves, mais je me suis toujours dit qu’un jour la chance allait me sourire. Sylvain Blanquefort qui avait gagné le titre en 2017 avec Maurelet m’a aussi permis de gagner en sérénité ».

 

Bouchard a donc remporté course de mouvement qui ne s’est pas achevée sur un sprint massif… sauf pour le gain de la médaille de bronze. « Je m’étais préparé pour ce France, c’était l’objectif de ma saison. Je m’étais préparé pour cela. Mais les 800 derniers mètres de course ont vraiment été les plus longs de ma carrière. Je tiens aussi à remercier Laurent Pillon pour la confiance qu’il m’accorde, et tout ce qu’il fait pour moi. ».

 

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon