« Je n’ai pas pu reprendre la roue de Anthony Roux, car il allait deux ou trois kilomètres que moi lorsqu’il me dépasse. Je collectionne les médailles sur le Championnat de France, je suis un homme de ce genre de courses usantes, et répétitives, et là c’est encore une médaille de plus. Je suis le dernier coureur qui réalise la jonction entre le peloton et le groupe de tête.

Je n’ai pas préparé spécialement ce Championnat de France, mais plutôt en vue de monter en puissance en vue d’une éventuelle sélection pour le Tour de France. J’ai effectué pas mal de blocs de courses afin de monter en puissance à l’approche de l’été. J’ai fait une grosse valeur sur le chrono de ces France, et j’ai vu que je progressais. J’espère maintenant continuer en progression et voir ce que cela donne, mais je ne sais toujours pas si je vais sur le Tour de France ».

 

Hervé Bombrun