Conférence de presse – Michel Callot : « On est candidat aux Championnats du Monde multi-discipline du cyclisme 2023 »

Président de la Fédération Française de Cyclisme, Michel Callot a effectué un point presse dans le cadre des Championnats de France sur route 2018. Voici les différents points qu’il a abordés.

 

France 2018

« Je me réjouis de la qualité de l’organisation de ce Championnat de France, qui est en quelque sorte, une co-organisation entre la FFC et la Ligue Nationale du cyclisme, et le conseil départemental des Yvelines, avec la confiance accordée très rapidement l’été dernier par le président du Conseil Département des Yvelines Pierre Beydier.

 

On assiste à de très belles courses. C’est important aussi pour nous FFC que ce Championnat de France se déroule dans le département où notre fédération possède son siège social, où est également installé le Vélodrome National, et de venir aussi surtout sur un territoire qui accueillera en 2024 les épreuves Olympiques de cyclisme, dans le cadre des JO à Paris.

 

N’oublions pas non plus la première manche de Coupe du Monde sur piste qui sera organisée du 19 au 21 octobre 2018 ».

 

France route 2019

« Ils auront lieu à la Haie Fouassière »

 

Fraude technologique

« Nous avons développé sous l’instigation de l’un des vice-présidents de la FFC, Ludovic Sylvestre, un plan national de lutte contre la fraude technologique. Celui-ci a été mis en place afin de lancer une dissuasion forte quels sont les disciplines, les catégories de pratique. Ici, et je tiens à le remercier, le président de l’UCI, nous a mis à disposition un nouveau système de détection avec rayons X. Les tests ont été effectués sur toutes les compétitions. Ce dispositif possède une technologie de contrôle simple, rapide et la dont la fiabilité est absolue. Il n’y a plus de failles possibles dans le dispositif des vélos analysés ».

 

Grands événements

« C’est un point important pour la Fédération, L’UCI, avec son président, David Lappartient, porte un projet de championnats du Monde de toutes les disciplines du cyclisme, à partir de 2023, année pré-Olympique. Ce dispositif sera reconduit chaque année précédant les Jeux. La FFC se porte candidat, à l’échelle de notre territoire. Nous travaillons sur ce dossier dès à présent. C’est un enjeu et une chance extraordinaire qui se présentent à nous. On va tout faire afin de mobiliser les collectivités, l’état, les financeurs publics, puis les financeurs privés qui seront en capacité de nous aider à mettre ce projet en place. C’est pour moi un devoir pour la fédération de faire une de ses priorités de ces Championnats du Monde 2023, fort en termes de rayonnement et de vertus qu’ils pourraient avoir pour nos athlètes avant les Jeux. Je souhaite aussi à travers cette action positionner le savoir-faire de la FFC comme un acteur majeur des organisations des épreuves cyclistes 2024. La FFC devra être aussi la plus forte possible, à mes yeux, après les Jeux de Paris. Il doit y avoir un héritage de ses Jeux, dans le domaine de la pratique et de la structuration de la FFC ».

 

Hervé Bombrun

Crédit photo FFC – Patrick Pichon