Vesoul-2016-vuillermoz_1Alexis Vuillermoz est un sacré coureur.

 

Le Jurassien de la formation Ag2r-la Mondiale n’a pas eu une saison facile cette année, hormis sa 2e place au Grand Prix de Plumelec-Morbihan.

 

Une chute en effet sur l’Amstel Gold Race a ruiné ses espoirs sur les Ardennaises, une autre sur les routes du Dauphiné a ruiné sa prestation personnelle sur cette épreuve qui compte tant et tant pour son équipe.

 

«J’étais en bonne forme et cette chute est venue tout mettre à mal, disait-il à Vesoul. J’ai fini sur l’usure la course, et après j’ai essayé de faire du jus en vue de Vesoul ». La formule a été payante, avec cette 3e place aux France qui le rassure évidemment et lui laisse aussi quand même des regrets, car ce coureur possède une âme de conquérant. « Mon sentiment est forcément mitigé, ajoutait-il. On était trois et j’avais une chance sur 3, c’est moi qui provoque le coup, qui attaque, et lorsque je vois Tony et Arthur revenir sur moi, je me suis posé des questions car ce sont des coureurs puissants, physiques. Je sais que je vais vite au sprint, que j’ai une bonne pointe de vitesse mais surtout dans les bosses. Ma seule chance était de lancer de loin le sprint, mais Tony a anticipé. Et je suis tombé sur plus fort que moi. »

 

Résultats complets

 

 

Hervé Bombrun 

Crédit photo FFC – Patrick Pichon