Chpt-france-avenir-2015-LESAGE2_1

Corentin Lesage
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

Contraste ! Autant Corentin Lesage respirait la joie de signer un premier podium national, alors qu’il n’est que cadets première année… autant Guérand Le Pennec, deuxième de ce championnat de France cadets, était marqué par la déception. « J’ai tenté ma chance, et je n’ai rien à regretter, déclarait le coureur de l’AC Pays de Baud. Donovan était le plus fort de la course. C’est le championnat de France, et c’est une épreuve difficile. J’ai vu que Donovan était costaud, cela se sentait à chaque fois qu’il passait les relais. »

 

Corentin Lesage lui était heureux de s’être invité à la « table des grands ». « J’aime partir en échappée, mais là c’est parti très tôt. Je suis habitué à ce genre de scénario mais comme nous étions aux France, je me suis dit que cela être dur. Quand on a pris trois minutes d’avance, j’ai boosté en compagnie de mon coéquipier Thibault Clermont notre groupe d’échappées. Je n’étais qu’outsider au sein du comité Rhône-Alpes, et initialement je devais sortir en fin de course.

 

 

 

Chpts-france-avenir-2015-LE-PENNEC8_1

Guérand Le Pennec
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

C’est à ce moment-là que je devais intervenir, commentait le sociétaire du VC Annemasse. J’avais prévu d’attaquer dans la bosse, mais lorsque je me suis mis en danseuse, j’ai senti que cela tirait dans les cuisses. Je me suis donc remis en position assise, et j’ai fini comme j’ai pu. On ne peut pas être déçu quand on finit troisième des championnats de France, c’est au contraire un vrai plaisir. » D’autant qu’il lui reste, à la différence de Guérand Le Pennec, encore un an pour rêver faire mieux…

 

 

Hervé Bombrun