chpt-france-avenir-2015COPPONI_1

Clara Copponi
Crédit photo – FFC Patrick Pichon

Chpt-france-avenir-2015-LE-MOUEL_1

Célia Le Mouël
Crédit Photo – FFC Patrick Pichon

Clara Copponi a l’âme d’une gagneuse !

 

La fierté aussi de celle qui sait perdre avec retenue, médaille de bronze autour du cou, la jeune Provençale retient autant avec force que pudeur les larmes qui montent sur son visage.

 

Elle est triste, déçue mais prend sur elle. Lauréate de la Coupe de France cadette, double médaillée au FOJE, triple championne de France sur piste, la « petite étoile » de Provence avait fait de ces championnats de France de l’Avenir aux Pieux, son dernier point de passage avec cette catégorie. Elle rêvait donc à une sortie en tricolore. Mais la Bretagne et Célia Le Mouël en ont décidé autrement.

 

Fin du dernier chapitre en cadettes rêvé en or. « Je suis déçu, mais pas comme l’an passé, disait Clara. J’étais marquée sur ce championnat, mais c’est le cas depuis le début de saison. A chaque fois que j’attaquais, j’avais tout le monde sur moi. Je me relevais et plus personne ne roulait. Je ne comprends pas la tactique de la Franche-Comté qui n’a pas roulé. Quand Célia attaque, je ne l’ai pas vue. On était dans la zone de ravitaillement, et je cherhais justement à le faire…. »

 

Si la Provence n’a pas connu la victoire, elle a en tout cas trusté le podium chez les minimes cadettes avec la deuxième place obtenue par Jade Wiel, qui a gagné avec sa performance un smartphone dernier cri. « J’avais fait un pari avec mon père, si je faisais un podium il m’achetait un nouveau portable ! Cela m’a motivé, glissait-elle dans un sourire malicieux. C’est ma première médaille sur un championnat de France, et je suis heureuse. On pensait que l’on allait rattraper Célia, disait-elle encore. Que tout le monde allait réagir, certaines l’ont fait et d’autres pas beaucoup ou pas du tout… » Et devant Célia Le Mouël, elle, n’a pas demandé son reste…

 

 

Chpt-france-avenir-2015-PODIUM_1-minimes cadettes

Crédit photo- FFC Patrick Pichon

 

Hervé Bombrun