Marion Borras (Auvergne-Rhône-Alpes), 2e

« C’est ma 3eplace de deuxième sur un Championnat de France après ceux de Saint Quentin-en-Yvelines sur piste, mais comme celui-ci a été obtenu sur la piste, il possède une saveur particulière. J’aime beaucoup le chrono, je prends du plaisir dans cette discipline, mais ma priorité est la piste et la sélection en poursuite par équipes pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo. Maintenant finir si prêt de la première place c’est aussi frustrant, car je me dis que si je faisais un peu plus de route, je pourrais peut-être espérer mieux. Je ferai peut-être plus de route après 2020 afin de me consacrer davantage au contre-la-montre. Mais là j’ai fait le choix de la piste. Ma prochaine échéance sera d’ailleurs les Championnats d’Europe Élite à Appeldoorn, puis ensuite, les manches de Coupes du Monde ».

Evita Muzic (Bourgogne-Franche-Comté), 3 »

« Cette médaille de bronze est une belle satisfaction. C’est ma première médaille sur un Championnat de France contre-la-montre. Cela prouve aussi que je n’ai pas « volé » mon titre de Championne de France Espoirs en ligne, puisque cette médaille de bronze je suis allée sur mes qualités physiques. Je veux briller dans les années à venir sur les épreuves par étapes du World-Tour, et je sais que pour y parvenir le chrono est déterminant. Cette médaille me laisse donc entrevoir de belles perspectives futures afin de continuer à m’améliorer dans cette discipline ».

 

 

Hervé Bombrun